Revue de presse

RETOUR SUR TERRE

solo – création plateau 2016

Elaboré en connivence avec le danseur Olivier Muller et le musicien Benoist Bouvot. Conception et chorégraphie Christophe Haleb.

Imaginé comme un récit pour d'autres temps, le solo Retour sur terre aborde la question de l'adolescence dans son rapport avec la plasticité du corps, le trouble identitaire et l'environnement.

L’adolescence, c’est ce moment de transition où l’identité est la plus souple et la plus violente en même temps. Dans cette période précise de la vie, on passe de la figure du héros à la banalité. On peut changer de corps comme on change de chemise, on peut s’en inventer plusieurs aussi. Quels seraient les appuis et les aspirations de la jeunesse aujourd’hui ? Comment gérer ses états de corps, ses états émotionnels, entre inhibition et excitation ? Qu’est-ce que cela représente d’hériter de la question environnementale ? Il y a, dans les facéties et la mélancolie de l’adolescence, cette part de lucidité face à la fin du monde annoncée. Il y a, dans le rire et la souffrance mêlés, cette aptitude en latence d’esquisser l’impossible.

Christophe Haleb écrit un message positif sur la capacité de reconstruction et la puissance imaginaire des adolescents. Il leur confie l'avenir du monde.

Partenaires de production:

le KLAP, maison pour la danse ; le Gymnase-CDC à Roubaix ; le Théâtre Massalia; l’Officina, atelier marseillais de production.

Crédit photo - Lazouze